Nos actions

Depuis sa création en 2015, ALIAS a accompagné une  dizaine de familles réfugiées arrivant des pays suivants : Angola, Irak, Kosovo, Sri Lanka, Syrie. 

 

ALIAS propose, pour une période de une ou deux années, un accompagnement de proximité, humain et personnalisé, avec pour objectif  l’autonomie et une intégration harmonieuse dans la société française.

Cet accompagnement se réalise dans de nombreux domaines de la vie quotidienne :

      • Hébergement                               

      • Démarches administratives

      • Aide alimentaire

      • Aide matérielle : vêtements, chaussures, meubles, etc.

      • Aide financière

      • Apprentissage du français

      • Scolarisation des enfants

      • Santé

      • Transport

      • Recherche d’emploi

 

Chaque famille est accompagnée par un collectif de bénévoles représenté par un référent  qui coordonne l’accompagnement et assure la liaison entre la famille, le collectif et le bureau de l’association.

Une charte est signée entre ALIAS et chaque famille. Cette charte partagée formalise les engagements, les droits et devoirs de l’association et de la famille.

L’accompagnement d’ALIAS prend fin lorsque la famille atteint un niveau d’autonomie suffisant ou ne souhaite plus l’aide de l’association.

 

Nous avons défini trois niveaux d’aides :

  1. Appui Renforcé : en  cas de difficultés importantes, urgentes, aussi bien matérielles que financières (famille sans logement, sans revenus, ne parlant pas le français, etc. )

  2. Soutien Normal : la famille a  besoin d’accompagnement pour des démarches administratives, l’obtention d’un logement social, trouver un emploi ou besoin d’une aide financière, de perfectionner son français, de s’intégrer dans son environnement de proximité.

  3. Soutien Ponctuel : la famille a un emploi, un logement, assure seule les démarches administratives mais souhaite un appui ponctuel en cas de besoin ou pour éviter des erreurs.

 

Afin d’assurer une équité entre les familles, ALIAS établit une analyse des charges et des revenus de chaque famille et définit un ‘’reste pour vivre’’ (ressources moins les charges fixes, loyer, assurances etc.) au prorata du nombre de personnes dans le foyer.

 

retour en haut